Hernies
(ombilicales, inguinales, de la paroi abdominale)

Hernien2_FR_tr.png

En cas d’une hernie, il y a un espace dans la paroi abdominale ce qui permet aux tissues de l’intérieur de la cavité abdominale de ressortir. Dépendant de la taille de l’hernie et de son contenu, elle peut provoquer une avance visible (surtout en position debout et en exerçant la presse abdominale). S’agit-il d’une anse intestinale, elle peut, dans de rares cas, se coincer et mettre en danger le flux sanguin ou mener à une occlusion intestinale. Dans ces cas, une opération d’ urgence est indiquée.
 

Le nombril et les aines sont des points faibles de la paroi abdominale pour des raisons anatomiques, c’est pourquoi  les hernies  se forment le plus souvent ici. Au cours de la vie embryonnaire, la corde ombilicale représente une connexion vers l’extérieur, qui se referme après la naissance. Si cet écart ne se ferme pas complétement, on parle d’une hernie ombilicale congénitale. Souvent, cependant, une hernie ombilicale survient également à l’âge adulte (hernie ombilicale acquise) suite à un affaiblissement de la paroi abdominale après, par exemple,  une grossesse, une prise de poids importante ou après une charge lourde.
 

Les hernies inguinales surviennent plus souvent chez les hommes (mais pas seulement), parce que la région inguinale est un point faible pendant la période embryonnaire qui permet le passage des testicules (de l’intérieur abdominal dans le scrotum). Suite à la hausse d’une charge lourde, du sport ou d’une grossesse la pression dans l’abdomen est augmentée et peut entraîner des protubérances au niveau des points faibles.
 

Un autre type de hernie  fréquent est l’hernie cicatricielle. Lors d’une intervention dans la cavité abdominale, il y a toujours des cicatrices de la paroi abdominale qui restent. Les cicatrices n’ont jamais la même élasticité et la même résistance que le tissu conjonctif  d’origine respectivement la musculature. Suite à ce fait, des hernies peuvent également se former dans ces zones. Plus la cicatrice est large, plus le risque d’une hernie ultérieure monte. Le diagnostic est souvent fait juste par un examen clinique. Dans certains cas une imagerie est nécessaire (ultrason ou tomographie). Afin de réduire une hernie de la paroi abdominale, des médicaments, du sport ou de la physiothérapie sont inutiles. La seule option thérapeutique consiste dans un intervention chirurgicale, bien que cela ne soit pas toujours  absolument nécessaire ou urgent. Il existent de différentes techniques chirurgicales dont je vous parlerai en fonction des résultats  du diagnostic et des opérations précédentes.  Nous distinguons des opérations d’hernies mini-invasives ou ouvertes avec ou sans renforcement par une maille chirurgicale. Les hernies inguinales unilatérales sont généralement opérées de manière mini-invasive et en ambulatoire, les hernies bilatérales, ombilicales et cicatricielles demandent une brève hospitalisation.

Hernien2_FR.png
Hernien1_FR.png