Thérapie chirurgicale du cancer du rectum

Mast-und S-Darmes_FR.png

Lors des investigations préliminaires la localisation de la tumeur à distance du sphincter est déterminée. Cela se fait par IRM (imagerie par résonance magnétique). Selon le stade tumoral, une opération directe ou bien un prétraitement avec radio- et/ou chimiothérapie  sont réalisés. En cas d’infiltration tumorale du sphincter et si aucune distance au sphincter ne peut être atteinte malgré un prétraitement, l’ablation de tout le rectum, y compris le sphincter et l’anus  est recommandée. L’opération se traduit par un anus artificiel permanent sur la paroi abdominale.
 

Dans tout les autres cas, le rectum y compris la couche de couverture, est enlevé jusqu’au dessus du sphincter ainsi que les ganglions lymphatiques et les vaisseaux sanguins qui aliment le rectum. Le gros intestin ci-dessus est connecté au rectum restant. Étant donné que la guérison  de  cette connexion peut être critique, on utilise généralement un anus artificiel pour protéger cette connexion. Après la cicatrisation de cette connexion et après un éventuelle chimiothérapie, l’anus artificiel est reculé. Une thérapie supplémentaire est également déterminé  dans le cadre de notre comité interdisciplinaire des tumeurs.

logo3.png

Publications & présentations

Mast-und S-Darmes_FR.jpg